Dominique Busson

  • Inscrit depuis le 02/11/2016
  • Membre d'EELV

Arguments

  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Contre

    2 novembre 2016 22:10

    Lié à la proposition : Conseil Local de décision

    Dans un autre groupe on pose la question de la place des élus. La fracture est réelle et c'est déjà elle que l'on devrait refermer. Certains parlent de mandats impératifs, de vote de valeur... je pense que la solution n'est que dans le lien avec l'élu, sa mission et les comptes qu'il a à rendre. Notre système est déjà compliqué. Rajouter des couches de décision me parait creuser toujours plus loin le citoyen de ceux qui devraient le représenter. Donc replaçons l'élu face à ses responsabilités. forçons le à rendre les comptes qu'il doit à son électorat. Participons à son travail pour plus de collégialité.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Pour

    2 novembre 2016 10:52

    Lié à la proposition : Privilégier les choix par consensus

    consensus, consentement, de la sémantique en somme. Si je comprends bien on parle de ne pas faire sans prendre en compte les objections des uns et des autres. Il est toujours difficile d'avancer sans prendre la décision. Amender un projet cela se peut et cela se fait. Organiser des plateformes d'échange comme la notre cela existe. Sans doute pourrait on proposer des systèmes de notation comme on le fait en comptabilisant les votes pour ou contre comme présentement. Retenons ici le consentement que colibrindj propose trouvons le consensus.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Contre

    2 novembre 2016 15:09

    Lié à la proposition : Pour un régime parlementaire

    Je suis perplexe sur ce qui est vraiment demandé dans cette proposition. Est le ras le bol des politiques, de leur totalitarisme? Si ce n'est que cela, je pense que la vrai question est celle de la confiance que l'on mat dans l'élu (ou les élus) en général. Si la 5eme république ne fonctionne pas bien du point de vue du peuple (rassurons nous pas du point de vue des élus en place) c'est parceque le peuple n'a aucune emprise sur eux. Je pense que plutôt que de tout casser c'est déjà assurer qu'un élu fait ce qu'on lui demande, c'est à dire appliquer un programme pour lequel il est élu. Tachons de placer les garde fous au bon endroit et on pourrait avoir un président qui tient la route. Au final, le monde actuel est représenté par quelques hommes qui se rencontrent pour prendre des décisions loin de la volonté des peuples qu'ils rencontrent. Il suffit à mon avis qu'ils y aillent avec le poids de leur nation derrière pour garantir les arguments négociés. Exemple Quand le président négocie actuellement des centrales nucléaires il n'en a rien demandé au peuple français avant. C'est cela qu'il faut changer avant tout

    0
  • Profil de Dominique Busson

    La France compte 830000 naissances par an contre 800000 départ à la retraite. Il y aura prochainement 900000 départ à la retraite et ce pendant 25 ans. L'espérance de vie augmente. La France comptait environ 23 000 centenaires en 2014 contre uniquement 200 centenaires en 1950. On devrait en compter plus de 140 000 en 2040. Les naissances + l’immigration doivent compenser les départs. Sauf à convaincre nos concitoyens de la nécessité d'accueillir plus d'étrangers, bien mais difficile à avaler pour beaucoup. il sera nécessaire de faire des bébés. Le taux de fécondité est actuellement de 1.96 par femme. On est bien mais c'est limite.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    il y a beaucoup à discuter dans cette proposition
    oui pour la fin des départements. échelon devenu inutile entre les communautés de communes et les régions. Le niveau régional aurait une plus grande facilité à organiser la solidarité à ce niveau territorial. C'est ce qui manque en lle de France entre le 92 et le 93 par exemple.
    Cependant il ne faudrait pas limiter le pouvoir local des communes et des communautés qui, elles, représentent la population au plus près
    Le découpage actuel des régions ne s'est pas fait avec les populations. Un avis du peuple est à mon avis nécessaire pour que s'exprime les souhaits culturels, économiques et environnementaux

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Contre

    2 novembre 2016 11:23

    Lié à la proposition : Couper la France en quatre

    Oui pour une plus forte implication du local dans les choix qui lui sont propres mais tout est question d'échelle. Une mairie est responsable actuellement de la construction de ses écoles mais dépend de choix parfois qui lui échappe en termes d'urbanisme et de répartition de la population. Par exemple, le département du 93 a absorbé +10% de population jeune en 10ans sans prendre en compte les besoins de constructions publiques locales. Résultats trop peu d'établissement disponibles pour absorber tout le monde. Je pense que plutôt que de tout recommencer il serait déjà bien que ceux qui subissent les choix puissent s'exprimer autrement dans les différentes instances. De plus pour une bonne partie de la population, quand même un peu franchouillarde, changer son numéro de plaque tout le temps a plutôt l'effet de l'éloigner d'un sentiment d'appartenance. On doit s'appuyer sur ce qui rassure et faire changer les pratiques plutôt que le paysage.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Contre

    2 novembre 2016 11:45

    Lié à la proposition : Coup de Fraîcheur a l'Assemblée National

    Non pour le 1)
    Perso je trouve les séances de l'assemblée obsolètes.
    Le seul intérêt est d'y voir des être humains échanger mais ces séances sont pour moi un frein à la démocratie. Il faut s'y prendre jusqu'à 6 mois pour qu'une question passe et que l'on obtienne une réponse de politicien. Je suis pour une représentation la plus complète des français. Des votes par voix électroniques à distance seraient surement plus efficace à une démocratie réactive. Il n'en demeure pas moins important que l'humain est au centre des débats et que tout français se sentent plus impliqué et représenté. Je préfererais que mon député passe plus de séance dans sa circonscription à expliquer et débattre de ce qu'il doit voter avec ses électeurs plutôt que de faire acte de présence pour rien dans l’hémicycle.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Pour

    2 novembre 2016 14:58

    Lié à la proposition : Le référendum budgétaire

    Je rejoins l'idée du mandat impératif. Nos élus devraient être là pour appliquer un programme qui leurs permet d'être là où ils sont et c'est tout ce qu'on attend d'eux, sauf d'autres très bonnes idées en cours de route qui pourraient se discuter. Une fois élus on voit le résultat. C'est carte blanche. Le budget est à l'évidence le levier de pression principal. Qu'il soit débattu par les électeurs directement, je suis pour. Cela nécessiterait assurément beaucoup plus de pédagogie et de transparence de la part des responsables. Les précisions sur les sanctions sont sans doute un peu en avance mais évidement que celui qui fera la distribution aura besoin d'un encadrement particulier.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Contre

    2 novembre 2016 16:00

    Lié à la proposition : Collégialité et proportionnalité du gouvernement

    Le problème est dans les hommes au pouvoir. Qu'ils soient un ou plusieurs, c'est toujours le même problème. La proportionnelle en Belgique est en discussion. On se plaint que rien n'avance, et malgré la proportionnelle ce n'est pas toujours au final dans le bon. Voir CETA dernièrement.
    La solution est sans doute plus dans un réel contrôle des politiques par le peuple. sans doute par un mandat impératif résultats d'un vote sur des projets et objectifs à atteindre. Alors objectif par objectif le peuple aurait une vraie maitrise de son avenir. Cela se peut avec un seul homme bien accompagné ou collégialement.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Contre

    2 novembre 2016 14:50

    Lié à la proposition : Elire les ministres au suffrage universel

    Personnellement je ne suis pas pour le piston ni le travail du fils à papa mais on sait tous que le travail en équipe est très difficile. Déjà du même parti les critiques fusent d'un ministère sur l'autre, faisant le pain béni des presses à scandale. Que donnerait des mini présidents poste par poste? Que deviendraient les conseils de ministre? Quelle direction pour la France? Toutes? Quelle image au final pour le reste du monde? Si cette proposition est plutôt une demande de plus de contrôle des ministères par le peuple. Là je suis d'accord. A voir à ce moment là plutôt l'encadrement des élus et leurs personnel par le peuple. A voir plutôt sans doute un ministre qui devrait rendre des comptes et ce plus régulièrement au peuple et non seulement à son président via son premier ministre.

    1
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Pour

    2 novembre 2016 15:25

    Lié à la proposition : Pour une expérimentation massive de la démocratie liquide

    Il y a le système de procuration actuellement....? Cela ne revient il pas au même quand on ne peut ou veut voter soi même...? LA question se pose sans doute si on décide de mettre au vote plus largement par référendum certaines décisions très techniques. Alors là il y aurait sans doute à donner l'opportunité de se faire conseiller par des spécialistes

    0
  • Profil de Dominique Busson

    D'accord mais ce n'est pas suffisant. Lire Sido 14 octobre. Actuellement les enseignants signalent parfois jusqu'à 10 cas dans une seule classe. On en laisse même de coté se disant que c'est peine perdue face au système qui ne régira pas. Et quand bien même ces signalements sont retenus que presque rien n'est accompagner de faits. Les services d'aides à l'enfance sont démunis. Très peu de marge de manœuvre sont à la disposition des travailleurs sociaux. bien souvent une action par un psychologue est laissée au final à l'appréciation des parents. En attendant les enfants paient pour toute cette inertie du système à les protéger. Et c'est tout petit qu'il faut réagir. C'est un principe thérapeutique simple. Plus tôt c'est pris et mieux c'est guéri. Actuellement les parents restent hors les murs de l'école. L'éducation d'un enfant n'est surtout pas le résultat de cloisonnements mais bien de synergie pour son épanouissement. Il faudrait des coordinateurs de l'éducation. Des personnes qui prendraient en compte toutes les composantes de l'éducation des enfants. Pour rappel les enseignants sont à la base là pour transmettre des savoirs académiques, ils participent de fait à la apprentissage de la vie en collectivité par la structure dont il font parti mais ils ne seront pas plus psy, qu'éducateurs, médecins, magistrat ou travailleurs sociaux.
    Pour ce qui est des femmes maltraitées, la encore il s'agit de pouvoir placer des gardes fous, des moyens de savoirs pour aider. C'est souvent trop tard que l'on s'aperçoit des dégâts. C'est déjà parti trop loin... Il y a aussi souvent récidive. Une mort n'arrive pas à la première démonstration de violence. On peut agir plus tôt. Rendre obligatoire un suivi du couple, des conjoints individuellement, des personnes potentiellement à risque pour faire des bilans réguliers... Il y a matière à trouver des solutions. Tout cela a un coup qu'il faudrait calculer.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Contre

    2 novembre 2016 21:12

    Lié à la proposition : En finir avec l'école des inégalités

    je place mon commentaire en contre mais il s'agit plus d'une contre proposition
    biensur il est bien de dire qu'il faut mettre le paquet sur les enfants en difficulté. Najat le fait en ce moment, enfin c'est ce qu"elle dit et ce que disent toutes les langues de bois depuis 40 ans. Résultat les inégalités ne cessent de s'accroitre. Question, pourquoi? Notre système est très bien adapté aux familles, riches ou pauvres, pour lesquelles l'école, le collège ou le lycée sont importants. Les pauvres iront même jusqu'à se priver pour payer l'école privée du coin. Les riches, au pire paieront les cours particulier en plus de ce qui passera naturellement à la maison. En somme il s'agit d'une culture d'apprendre pour réussir qui se transmet. Malheureusement notre société ne récupère pas ceux qui échouent. Pire elle les enfonce. C'est marche ou crève. Le problème de base se passe dans les familles et c'est petits que les enfants perdent le fil. PISA compare les résultats entre pays. Il apparait que nous faisons tache. Les pays du nord nous battent à plat de couture. Regarder les chiffres. En Finlande on a 10 enfants par maitre en primaire, 18 dans le secondaire. C'est l'inverse en France. On met le paquet sur le secondaire. Tout se joue petit voire tout petit. Ce qu'il faudrait c'est un accompagnement dès la maternelle avec le double d'enseignants, voire d'enseignants avec des éducateurs. Il faudrait tout ce monde pour réapprendre l'école à tous ces parents qui en on perdu le sens ou qui ne la comprenne plus. Quand on fait faire ses devoirs à son enfant dans les bonnes familles, les autres ne suivent souvent plus.

    2
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Contre

    2 novembre 2016 21:13

    Lié à la proposition : En finir avec l'école des inégalités

    ....suite.... la limite de 2000 caractères est dépassée..................
    C'est de l'aide qu'il faut, de l'aide systématique. Il est important de donner le temps à l'enfant d'étudier en plus du temps scolaire mais cela ne devrait pas se traduire par l'école faite par les parents. Quand bien même l'enseignant vous dira de ne pas l'aider que toute bonne famille le fera quand même. Les autres?
    Après toute bonne idée est à prendre, innover, démarche inductive par projets, temps scolaire, nouveaux programmes.... En attendant vous pourrez changer tout cela continuellement que rien ne changera tant que le travail se fera sans les familles ou en croyant juste qu'elles suivront tranquillement. Il s'agit d'une problématique sociale avant tout, et principalement en dehors de l'école.
    Je suis enseignant dans le secondaire en lycée professionnel

    1
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Pour

    2 novembre 2016 22:50

    Lié à la proposition : Maintenir le personnel soignant en nombre suffisant

    Oui biensur, mais a t on la notion de ce qu'est le personnel suffisant? Actuellement en Province si vous êtes à 60km d'un hopital vous aurez droit à deux ambulanciers pour venir vous sortir d'un AVC ou d'une crise cardiaque. Bref vous mourrez! C'est du vécu! On en est à revoir la couverture globale. Enfin a t on la notion de de que cela couterait? En personnel et en formation? On cherche les docteurs et infirmiers à l'étranger.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Pour

    2 novembre 2016 23:10

    Lié à la proposition : Promouvoir les médicaments génériques

    En fait c'est la question de la qualité des produits dont il est question. LA question est la même quelque soit les produits. Quels coûts social, environnemental ou économique représente ce qui est proposé?
    quand on saura ce que l'on achète, que de vrais indicateurs seront proposés on pourra dire si tel ou tel produit est mieux ou moins bien. Exigeons une information et une évaluation digne de ce nom afin de permettre au consommateur de mieux choisir. Dans le meilleur des cas donnons nous des garde fous, des limites à ne pas dépasser. Si d'aucun ne joue pas le jeu, on l'interdit purement et simplement. Si une limite dans un des domaines est dépassée trop largement, on l'interdit. Actuellement on se plaint beaucoup mais peu sont nombreux les outils pour se protéger du méchant industriel.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Pour

    2 novembre 2016 10:38

    Lié à la proposition : Enrichir et rendre décisionnelle la démocratie directe

    Oui pour une démocratie qui fait participer tout le monde. On peut s'en méfier mais l'outil informatique, internet et ce site en est la preuve, tout cela permet aujourd'hui des pétitions et des votes en ligne très rapide. Cela devra s'accompagner d'une réelle information de la population et d'une modification de la transmission des pièces du débat. 5 jours pour analyser et discuter des délibérations d'un conseil municipal c'est évidemment trop peu. Et ces pièces ne sont accessibles qu'à un très petit nombre.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Pour

    2 novembre 2016 16:21

    Lié à la proposition : La fin de la méthode 49-3

    On invoque le 49-3 pour des raisons de sauvegarde nationale urgente. Oui à la démocratie avec les Assemblées. Oui à des procédures accélérées en cas de d'urgence, guerre, catastrophe...

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Contre

    4 novembre 2016 13:57

    Lié à la proposition : Mettre fin aux dom tom et à la françafrique

    même si je suis d'accord sur le fond, autrement dit l'exploitation de l'Afrique par l'occident, en plus sur le pillage des ressources de ces pays dont la population ne voit rien, je ne suis pas non plus d'accord sur les mots employés. On en est plus au colonialisme. Le marché mondial, le capitalisme et le libéralisme hors de contrôle conduisent à cette situation. Il y a autant de "pourris" en Afrique qu'en occident du moment qu'ils y trouvent leur compte. Je serais perso plus pour remettre ce l'éthique, du viable et du vivable dans les relations avec ses régions, Afrique, Europe de l'est, Asie, etc... Tant qu'on n'imposera pas de règle aux échanges, de contrôle pour les droits de l'homme soient les même partout, on ne changera rien.
    Pour ce qui est des DOM TOM, je suis d'accord avec Guillaume M, 27 septembre. Un antillais peut se sentir autant français qu'un parisien. Si non, que ce soit exprimé par référendum

    1
  • Profil de Dominique Busson

    Pour ma part il y a lien avec l'écologie et la politique car EELV n'est pas là que pour l'environnement mais aussi pour traiter de l'homme, de ses liens avec la société, de sa culture. Notre parti d'ailleurs devrait être celui du développement durable et sans doute plus seulement celui de l'écologie trop souvent relié dans les esprits au seul environnement. Mais je suis contre cette proposition. Je ne suis pas pratiquant mais je sais que la religion est toujours un prétexte à diviser. Il y a plus de croyant que d'adhérents à EELV. Tachons de ne pas se les mettre à dos eux aussi. Favoriser au contraire d'autres jours fériés pour les autres religions serait plus favorable au lien entre les hommes. Placer aussi des jours laïcs seraient aussi intéressants pour se rappeler l'humanité dans laquelle nous nous trouvons.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    je suis d'accord mais sans doute aurez vous voulu plutôt parler de mandat impératif?
    mandat impératif = pouvoir délégué à une organisation ou un individu élu en vue de mener une action définie dans la durée et dans la tâche, selon des modalités précises auxquelles il ne peut déroger. Il s’oppose au mandat représentatif

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Pour

    2 novembre 2016 11:03

    Lié à la proposition : Des mandats non-renouvelables

    personnellement pour faire la part des choses et sachant qu'on ne devient réellement compétent qu'au bout de 2/3 ans d'activité, je proposerais maxi 2 mandats. Un me partait trop peu et 5 me parait une vie.

    1
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Pour

    2 novembre 2016 23:52

    Lié à la proposition : Modifier la réforme du temps scolaire

    Ni pour Ni contre, bien au contraire :-) Comme le dit Sido, aucun rythme ne conviendra à tous les parents, ni à tous les enfants d'ailleurs. Les chronobiologistes prônent plutôt d'ailleurs un rythme égal sur la semaine. il faudrait plutôt 5 demi journées, mercredi, samedi compris avec quelques heures l'après midi après le temps de digestion... Les enfants sont soumis au rythme du travail des parents, entrent à 8h à l'école (plutôt au centre) et ressortent à 18h-18h30 au retour des ces derniers. Sauf à avoir des horaires décalés ou ne pas travailler, suivre un rythme 9h 16h c'est très compliqué. Au final ce serait plutôt un rythme à l'année qu'il faut revoir, vacances comprises. Il faudrait surtout évaluer les résultats des expériences. Quels taux de réussites, quels épanouissements des enfants? Quels effets sur les familles? Pourquoi pas laisser décider au local mais alors il faut que les services, les personnels soient d'accord avec les parents. Car leur travail et leur vie personnelle (parfois dans d'autres villes) en dépendent aussi. Enfin, on ne peut négliger les coûts. Combien tel ou tel dispositifs coutent? Le passage au 4.5 jours a couté 1M€ de fonctionnement aux communes de 60000 habitants.

    1
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Contre

    2 novembre 2016 23:37

    Lié à la proposition : Mandats des élus

    2 mandats permettraient en effet de faire tourner. Pas d'accord par contre sur le principe du temps partiel... en particulier sur la fonction de député qui est selon moi un boulot à plein temps. Sans doute certains maires ferment la boutique 4 jours sur 5 en campagne mais cela ne laisse pas le temps à un autre boulot. Je suis pour le non cumul des fonctions tout court. 2 mandats max, dans le temps. Autre problème, l'efficacité d'un élu. La compétence vient avec le temps et l'usage. C'est en forgeant que l'on devient forgeron. Il faut parfois 1 à 2 ans pour développer tout ce qu'il faut pour être au mieux. Sans doute serait il opportun de prévoir une formation, un filage d'un élu sur l'autre voire même de proposer deux élus pour un poste. Systématiquement un homme et une femme, un peu comme les départementales

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Il faut une entrée des citoyens, ONG, Associations dans le pouvoir de décision. Mais créer encore une autre instance parallèle à l'Assemblée et au Sénat...?
    Je pense que si les élus travaillaient déjà et suivant les directives de leur concitoyens, ça serait pas mal. Certains parlent de mandats impératifs, d'autres de choix par vote de valeur... Les élus doivent appliquer un programme, prendre en compte leurs électeurs, dont la société civile et engagée fait partie. Je pense que l'on doit changer l'existant, changer les pratiques, faire entrer le peuples réellement dans la décision mais pas rajouter une nieme strate.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Enseignant dans le secondaire, je confirme que la jeunesse n'est pas du tout formée à réfléchir sur la société actuelle. Rien n'est mis au débat, on forme des moutons qui produiront et baisseront la tête adultes. Au final, même s'il faut à mon avis, prendre garde à ne pas oublier le rôle des adultes et des enfants apprenant, il faut préparer la jeunesse d'aujourd'hui à critiquer, proposer et construire ensemble l'avenir

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Pour

    2 novembre 2016 15:18

    Lié à la proposition : Droit à l'autodétermination des communes

    On n'a rien demandé ou presque aux habitants sur ces découpages. C'est ce que nous défendons tous : plus de démocratie. Entrer dans une communauté dépend en effet de 3 paramètres, le lieu, soi et le groupe dans lequel on veut entrer. Il apparait qu'une discontinuité géographique ne semble pas approprié et que les partis en causes soit d'accord. On pourrait par contre discuter des découpages arbitraires imposés qui ne sont pas forcément en corrélation avec l'histoire, la culture et les choix des habitants.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Pour

    2 novembre 2016 16:10

    Lié à la proposition : Création d'un service public pétitionnaire

    A rajouter la garantie d'indépendance d'un tel service et de réels moyens dont un service juridique de protection des lanceurs d'alertes pris en charge par l'état

    1
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Pour

    2 novembre 2016 11:33

    Lié à la proposition : Rendre le Service Civique obligatoire à tous les jeunes

    J'ai fait le service militaire. Je rejoins M Lebailly sur le coté obligatoire et surtout inutile à l'époque que cette année de ma vie m'a laissé comme souvenir. Cependant j'aurais aimé à l'époque être utile. Il y avait des inondations dans la Somme et nous faisions tourner des camions pour rien dans la cours de la caserne. J'aurais aimé être utile. A l'époque je ne militais pas, comme la plupart des jeunes. C'est aussi le cas aujourd'hui. Ils sont très peu, ceux qui s'engage à 20 ans. Je suis prof, je connais.
    Il peut y avoir différentes forme de services. En un an ou tout au long de sa jeunesse à l'école ou en dehors. Je serais perso pour un service à rendre tout au long de sa scolarité. Cela renforcerait l'esprit de solidarité dont manque beaucoup.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Contre

    2 novembre 2016 21:19

    Lié à la proposition : Repenser le système éducatif

    je place mon commentaire en contre mais il s'agit plus d'une contre proposition biensur il est bien de dire qu'il faut mettre le paquet sur les enfants en difficulté. Najat le fait en ce moment, enfin c'est ce qu"elle dit et ce que disent toutes les langues de bois depuis 40 ans. Résultat les inégalités ne cessent de s'accroitre. Question, pourquoi? Notre système est très bien adapté aux familles, riches ou pauvres, pour lesquelles l'école, le collège ou le lycée sont importants. Les pauvres iront même jusqu'à se priver pour payer l'école privée du coin. Les riches, au pire paieront les cours particulier en plus de ce qui passera naturellement à la maison. En somme il s'agit d'une culture d'apprendre pour réussir qui se transmet. Malheureusement notre société ne récupère pas ceux qui échouent. Pire elle les enfonce. C'est marche ou crève. Le problème de base se passe dans les familles et c'est petits que les enfants perdent le fil. PISA compare les résultats entre pays. Il apparait que nous faisons tache. Les pays du nord nous battent à plat de couture. Regarder les chiffres. En Finlande on a 10 enfants par maitre en primaire, 18 dans le secondaire. C'est l'inverse en France. On met le paquet sur le secondaire. Tout se joue petit voire tout petit. Ce qu'il faudrait c'est un accompagnement dès la maternelle avec le double d'enseignants, voire d'enseignants avec des éducateurs. Il faudrait tout ce monde pour réapprendre l'école à tous ces parents qui en on perdu le sens ou qui ne la comprenne plus. Quand on fait faire ses devoirs à son enfant dans les bonnes familles, les autres ne suivent souvent plus.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Contre

    2 novembre 2016 21:19

    Lié à la proposition : Repenser le système éducatif

    ....suite.... la limite de 2000 caractères est dépassée.................. C'est de l'aide qu'il faut, de l'aide systématique. Il est important de donner le temps à l'enfant d'étudier en plus du temps scolaire mais cela ne devrait pas se traduire par l'école faite par les parents. Quand bien même l'enseignant vous dira de ne pas l'aider que toute bonne famille le fera quand même. Les autres? Après toute bonne idée est à prendre, innover, démarche inductive par projets, temps scolaire, nouveaux programmes.... En attendant vous pourrez changer tout cela continuellement que rien ne changera tant que le travail se fera sans les familles ou en croyant juste qu'elles suivront tranquillement. Il s'agit d'une problématique sociale avant tout, et principalement en dehors de l'école. Je suis enseignant dans le secondaire en lycée professionnel

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Contre

    2 novembre 2016 23:28

    Lié à la proposition : Créer un ministère de la Fraternité

    J'abonde dans l'idée d'une prise en compte à tous les niveaux du principe de fraternité. Il faudrait savoir comment un ministère pourrait immiscer ou initier la politique des autres? Pour ma part c'est le même principe que de mettre du développement durable dans les choix à faire. C'est un super conseiller ou commissaire qui devrait être dans chacun des ministères afin de rappeler à chaque ministre ses devoirs en termes de fraternité, égalité et liberté. C'est au final à tous citoyens que revient le droit se savoir si ses ministres appliquent bien ces principes. Voilà pourquoi mon avis mitigé. Doit on créer un ministère indépendant ou bien plutôt faire entrer directement dans chaque ministère un gardien des valeurs républicaines? Je ne suis pas pour un nouveau commissaire politique venu de l'est mais pour une prise de conscience par tous et pour tous. Intégrer des critères développement durable dans un appel d'offres revient au même

    0
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Pour

    2 novembre 2016 10:22

    Lié à la proposition : Contrôle des politiques et de leurs programmes

    Je suis d'accord pour l'organisation d'un contrôle. Dans ma ville, en 2014, un élu vert s'est tourné le lendemain de l'élection vers le PS! 1200 électeurs ont été trompés du jour au lendemain. Il ne s'agit pas seulement d'argent. Il s'agit d'éthique, de sincérité, de rendre des comptes.
    Pour ma part, je serais volontiers pour, au moins, un contrôle part une commission aléatoire de contrôle renouvelable durant tout le mandat. Mais on pourrait faire beaucoup mieux avec une création de plateforme de vote en ligne sur les décisions prises par les élus. Voterait qui le veut dans tout le corps électoral du territoire.
    S'en serait finit des décisions prises seul. Ce serait plus transparence et ce serait plus de participation des citoyens

    1
  • Profil de Dominique Busson

    Dominique Busson Pour

    3 novembre 2016 00:12

    Lié à la proposition : se debarasser du nom de EELV

    Changer le nom du parti pourrait être une opportunité de montrer que nous tournons la page. Nous sommes aussi trop cataloguer comme des environnementalistes, bien loin des questions sociales et économiques. Je pense que PARTI POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE serait plus proche des préoccupations actuelles. Nous parlons aujourd'hui autant des trois piliers du développement durable, d'ailleurs en en faisant surement plus la synthèse que les autres. Les communistes font du pur social, la droite du pur économique, le PS aussi d'ailleurs avec une petite tendance sociale de moins en moins apparente. Nous formons à mon avis le seul groupe assez complet.

    0
  • Profil de Dominique Busson

    comme les autres propositions, celle ci renvoit au premier niveau de motivation des citoyens, la commune. enfin ce devrait être le premier niveau car le plus proche d'eux. Je suis pour une mobilisation des habitants. LE budget n'est actuellement voté que par des experts. Dans le même ordre d'idée que le mandat impératif, les conseils municipaux devraient s'en remettre à l'avis de ces administrés et ne pas garder pour soit le vote. Je pense que de faire voter en direct le budget par les citoyens avec avis de valeur pourrait les raccrocher à un monde politique trop souvent déserté.

    1
  • Profil de Dominique Busson

    Oui à l'échange, aux échanges, de toutes sortes qu'ils soient. Reste à définir comment? Être sans doute plus précis même si ce site ne le permet pas. Car les grandes idées ou autres beaux discours ne coutent rien. Tous les politiques savent le faire, tout bord confondu. On peut rêver d'un "ami-world" mais quels engagements concrets ou vers quels résultats tout cela tend? Dans le mode de la productivité, du rendement et de la compétition tout azimut, que propose t on? Quelles nouvelles modalités d'échange et de partage? C'est de solidarité dont on a besoin, d'identité, de valeurs communes. Même si beaucoup l'oublie. Écouter et vivre avec l'autre est l'essentiel. Il ne s'agit pas de gommer les différences mais de vivre avec, des les valoriser et d'en faire un peu de soi. Il s'agit sans doute de trouver ce qui nous réunit et peut nous garder ensemble, durablement. Peut être pour finir que l'on pourrait définir ce qu'il faudrait discuter, ce sur quoi on pourrait se mettre d'accord.

    0

Votes